Réseau fédératif

Cuma du Tripoulin : une nouvelle ensileuse !

La Cuma du Tripoulin à Bonnétable (72) organisait dans son hangar, le 04 août dernier, son assemblée générale annuelle en présence d’une vingtaine d’adhérents. Le hangar est propre et rangé. Une journée a été organisée avec des adhérents pour faire le nécessaire. « Depuis, l’outil est maintenu dans cet état » souligne satisfait un adhérent.
Des signes positifs Cette Cuma a connu, voilà quelques années, une situation financière très tendue. Comme le précise son jeune président, Julien Legendre « il nous est arrivé de faire l’AG avec 4-5 adhérents. Il n’est pas évident de sortir de la spirale : le matériel vieillit, les frais d’entretien augmentent, et l’activité est insuffisante pour assurer le renouvellement des outils ». Avec l’appui conséquent de quelques adhérents très engagés dans leur fonction, le groupe a remonté la pente. Les comptes sont équilibrés et les matériels sont renouvelés fréquemment. Une nouvelle...

3500 t de paille récoltées en circuit court (Article Entraid)

L’Inter-cuma Big et la Coopérative des Trois Provinces (Pays de la Loire) ont récolté 3500 tonnes de paille pour 40 éleveurs. Une gestion "en circuit court » pour garantir un prix raisonnable.
Pour lire la suite de l'article Entraid, cliquez sur le lien ci-dessous :  3500 t de paille récoltées en circuit court

Ensilage et moisson : des formations au service des chauffeurs

Ensilage et moisson : des formations au service des chauffeurs
Optimiser sa moisson Animée par Eric Canteneur, référent moisson à l’Union des cuma, cette formation d’une journée a permis aux participants d’approfondir leurs connaissances sur les organes et équipements des moissonneuses batteuses et de leurs différents réglages. Les apports et les échanges se font autour des machines de la cuma d’accueil et de la présentation d’exemples concrets, toujours dans le souci d’optimiser les chantiers de récolte.   Chauffeur d’ensileuse : les clés de la réussite Animée par Michel Seznec, référent ensilage à l’Union des cuma, et Florian Blot ou...

Demande de remboursement partiel de la TIC 2019

Depuis le 01 mai 2020, un remboursement partiel de la taxe intérieure de consommation sur les volumes de gazole non routier (GNR), de fioul lourd et de la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN) utilisés par les professionnels agricoles peut être demandé.
Pour qui : Les exploitants agricoles à titre individuel ou sociétaire, les entreprises de travaux agricoles et forestiers, les coopératives d’utilisation en commun du matériel agricole (CUMA) liste non exhaustive (voir le site du ministère de l’agriculture) Le montant remboursé : Les montants de remboursement pour les consommations au titre de 2019 sont les suivants : Pour le GNR : le montant du remboursement est fixé à 0,1496 €/litre  ; Pour le fioul lourd : le montant du remboursement est fixé à 137,65 €/tonne ;...

Mise à jour de statuts : un passage obligatoire pour toutes les cuma

Toutes les cuma se constituent sur la base de deux documents juridiques : les statuts et le règlement intérieur.
Au cours de la vie de la cuma ces documents sont amenés à évoluer. Ils s’adaptent en continu pour être en cohérence avec son fonctionnement. Ils sont également impactés par les évolutions règlementaires. Les dernières en date ont ouvert de nouvelles obligations et opportunités de fonctionnement pour les cuma (groupement d’employeur, compensation légale, radiation …). C’est pourquoi il est non seulement important mais aussi obligatoire de procéder à leur mise en conformité. Cette année une vingtaine de cuma de Loire-Atlantique sont en cours d’accompagnement sur la mise à jour de leurs...

Le dispositif DinaCuma reste une opportunité

Deux à quatre jours d’accompagnement : un temps dédié à vos projets et à l’organisation de votre groupe.
Une subvention du ministère de l’agriculture : un reste à charge de 115 € HT pour 2 jours de travail, 225 € pour 3 jours, 800 € pour 4 jours. Une demande d’aide à formuler auprès de la DDT(M) de votre département : rapprochez-vous de l’Union des cuma !

Ensilage d'herbe-enrubannage : la gestion des chantiers de fauche

Les cuma ont des questions plein la tête, rentabiliser les puissances des tracteurs et la main d’œuvre, oui mais, pas sans la qualité du fourrage.
Après la fauche, avec le tapis, l’andainage est adapté en fonction des quantités de fourrage. La solution de l’andainage devant l’ensileuse, pour permettre de rentabiliser au mieux les puissances des machines est de plus en plus prisée. L’inquiétude des corps étrangers dans le fourrage (pierre et terre) freine la mise en application suivant les parcelles. L’andaineur à tapis est une solution malgré un investissement conséquent, les retours sont plutôt positifs. Plusieurs cuma en sont déjà équipées. Retour sur les premiers chantiers de la cuma la Volante de l’Herbergement (85). Les...

Edito Infocuma Juillet 2020 : ma cuma, bien plus qu'une cuma !

Qui aurait pu imaginer un tel scénario il y a six mois ? Un simple virus pour une paralysie planétaire. Nous avons tous été impactés de près ou de loin par cette crise sanitaire sans précédent : l'agriculture n'y a pas échappé avec des conséquences diverses selon nos situations. Comme d'autres secteurs d'activité, nous avons continué d'assurer notre mission première : nourrir nos concitoyens.
Dans nos cuma, fonctionnant sur des réunions de groupes physiques, il a bien fallu s'adapter. D'abord des mesures sanitaires : gestes barrières, désinfection du matériel, accès limité à l'atelier ; et comme tout le monde, des solutions technologiques se sont mises en place pour assurer la continuité du service : visioconférence, réunion téléphone, réservation en ligne, etc... Cela a plutôt bien fonctionné et certains diront que c'est une avancée indéniable à faire perdurer dans le temps.  Mais une cuma se résume-t-elle seulement à la gestion de réservation de matériel ou de prestation...

2ème appel à projet PCAE : financement de matériels cuma

Le 2ème appel à projets PCAE de l'année 2020 va prochainement être lancé (dates prévisionnelles du 15 juillet au 18 septembre 2020). Nous ne connaissons pas encore toutes les modalités, notamment la liste exacte des matériels éligibles, cependant, nous souhaitons faire un état des lieux des cuma qui seraient intéressées. Vous trouverez en téléchargement, la liste des matériels éligibles lors du dernier appel à projets. Si votre cuma souhaite investir dans un ou plusieurs matériels de cette liste vous pourrez sans doute monter un dossier.
Si vous êtes intéressé et souhaitez faire monter le dossier par l'Union des CUMA merci de revenir vers nous dès que possible. Le coût du montage de dossier s'élève à 575 € HT. Cela comprend le RDV de constitution du dossier (rédaction & questions/réponses), le montage et le dépôt du dossier à la DDT(M) et le suivi en cas de question de la DDT(M).   Voici des documents que vous pouvez commencer à préparer si vous souhaitez réaliser un dossier : Devis estimatifs détaillés des travaux ou investissements (pour les dépenses comprises entre 2000 € HT et 90 000€ HT...

Pages

S'abonner à Réseau fédératif