Réseau fédératif

Aides FranceAgriMer

FranceAgriMer a ouvert cet été un programme d’aide aux investissements pour la réduction d’usage de produits phytosanitaires.
La date limite de dépôt est fixée au 31/12/2020, ou avant si l’enveloppe budgétaire est épuisée. Cette enveloppe nationale de 30 millions est consommée dans  l’ordre d’arrivée des dossiers complets. Les équipements d’application des produits phytosanitaires sont subventionnés à hauteur de 30% HT (+10% pour les cuma : 40%). Les équipements de substitution à l’usage de produits phytosanitaires sont subventionnés à 40% HT (+10% pour les cuma : 50%). Un seul dossier, pouvant contenir plusieurs matériels, doit être déposé par bénéficiaire, le montant minimal de dépenses...

Cumacalc

A l’initiative du réseau des Cuma de l’ouest, une application accessible sur le Web soit par ordinateur et/ou smartphones pour aider les agriculteurs dans le calcul du coût de revient prévisionnel des futurs investissements.
Elle s’appuie sur les références des Cuma de L’ouest qui permettent en instantané une comparaison des coûts obtenus. Les calculs se font en cinq étapes en reprenant les différents éléments du financement (prix d’achat, reprise, emprunts etc.). A ce  jour une cinquantaine de matériels sont accessibles avec l’ambition d’intégrer à terme l’ensemble des matériels présents dans les cuma et les exploitations. Cumacalc est accessible gratuitement, il suffit de taper sur le moteur de recherche : www.cumacalc.fr. yvon.guittet@cuma.fr 02.51.36.90.46

Achat groupé : CAMA CUMA

Mes chers collègues, depuis ces dix dernières années, le prix du matériel augmente chaque année de 2 à 5% par an. A l’inverse, nos marges ne cessent de se réduire. Ce constat, nous le faisons tous dans nos cuma mais aussi dans nos exploitations. Plus de milles diagnostics nous permettent de constater que les charges de mécanisation sur nos exploitations représentent en moyenne 20% des charges de production. Nous avons tous déjà réduit les charges d’engrais, de phytos, d’aliments, etc …, mais qu’avons-nous mis en place pour les charges de mécanisation ? Nos pères ont créé les cuma pour diminuer les coûts, et nous ?
En 2019, nous avons testé le marché par la contractualisation d’une offre de prix pour 30 télescopiques avec une baisse du prix d’environ 15%. Le bilan final fut la vente de plus de 44 télescopiques auprès des cuma de l’Ouest. La démarche a aussi profité à des cuma qui ont acheté des télescopiques de marques différentes qui se sont alignées pour garder des parts de marché. Ainsi elles ont pu bénéficier également d’une baisse de prix. Fort de cette première expérience, nous sommes convaincus que des marges de manœuvre existent. Pour cela, l’Union des cuma de Pays de la Loire seule ne pourra...

[Covid-19] Regroupement et réunion en cuma: masques obligatoires dès le 1er septembre

Résurgence de la Covid oblige, le ministère du Travail diffuse un nouveau protocole. Le port du masque est obligatoire dans les lieux collectifs clos, mais aussi en réunion en présence d'un salarié et en extérieur en cas de regroupement... avec ou sans salarié.
Lisez l'intégralité de l'article sur le site d'Entraid 

Chantiers de travaux agricoles (CUMA/ETA), les conseils et recommandations du gouvernement

Tout d’abord, rappelons quels sont les risques de transmission du Covid-19 ? Quand vous êtes touché par un postillon ou une gouttelette contaminée : Par des sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux, en cas de contact, c’est à dire, dû au même lieu de vie ou un contact direct à moins d’un mètre en l’absence de mesures de protection. Rappelez-vous que vous pouvez aussi être porteur du virus sans contracter les symptômes et le transmettre. Quand vous portez vos mains ou un objet contaminé au visage : Un risque important de transmission est le contact des mains non lavées. Sur les surfaces contaminées (objets, poignées…), le virus peut survivre quelques heures. Il est donc recommandé de se laver régulièrement les mains. Quand vous mangez, buvez, fumez ou vapotez, si vous avez les mains sales ou que vous partagez les aliments, les bouteilles ou verres avec d’autres, il existe un risque important lors du contact de la main avec la bouche.
Trois phases essentielles pour prévenir et limiter les risques de transmission  Préparer Le déplacement sur le chantier : Évitez les déplacements à plusieurs dans un même véhicule (risque de favoriser les contacts et difficulté à respecter les gestes barrière et la distance), favorisez l’utilisation individuelle des véhicules personnels (avec remboursement des frais par l’employeur) La liste de ce qu’il faut absolument emmener et mettre à disposition : Dans le véhicule : jerrycans d’eau claire, flacons de savon liquide et rouleaux de papier essuie-mains...

Défi emploi : 1 815 euros pour recruter et former un nouveau salarié

Pour favoriser l’embauche dans les entreprises et Cuma de moins de 11 salariés, OCAPIAT (l’opérateur de compétences qui remplace le FAFSEA depuis janvier 2019) vous accompagne pour recruter et former des nouveaux salariés avec une aide de 1 815 euros HT*.
Pour quel contrat ? Nouveau salarié recruté en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois, dont le contrat ne rentre pas dans les aides à l’emploi. Un même salarié ne peut bénéficier du dispositif qu’une fois tous les 5 ans. Seuls les contrats avec un temps de travail égal ou supérieur à 80% (base 35h) sont éligibles. Pour quelle Cuma ? Celles qui ont moins de 11 salariés Pour quelle formation ? Dans le cadre d’une formation externe et/ou interne selon le PIF établit avec l’Ocapiat (PIF : Plan Individuel de Formation) Quand faire la demande ? Dans le mois qui suit l’...

Apprentis, aides à l’emploi des jeunes

Dans le cadre de la relance de l’économie, le gouvernement a lancé le plan "1 jeune, 1 solution" doté d’une enveloppe de 6,5 milliards d’euros – avec des mesures pour accompagner les jeunes de 16-25 ans au sortir de la crise de la COVID-19.
Aides à l’apprentissage et au contrat de professionnalisation : Quand ? Pour les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 Quelles formations ? Pour des formations allant jusqu’à bac +5 Qui ? Jeunes de – de 25 ans en apprentissage et – de 30 en contrat de professionnalisation Quelles entreprises ? Toutes les entreprise de -250 salariés sous conditions pour les entreprises de + de 250 salariés Quel montant ? 5 000€ pour un jeune de –18 ans et 8 000€ pour un majeur Comment ? Le déclenchement est automatique lorsque le contrat...

La prime PEPA exonérée jusqu’au 31/12/2020

Instaurée durant la Covid, la Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (PEPA) pouvait être versée jusqu’au 30 juin 2020. Dans un premier temps, la date butoir a été repoussée au 31 août puis jusqu’au 31 décembre 2020 (Loi de finances du 30/07).
Pour mettre en place la PEPA : décision unilatérale de l’employeur – DUE (ou par accord d’entreprise mais peu de Cuma possède un accord). Un modèle est disponible sur simple demande au service paye : servicepaye_ucpdl@cuma.fr Pour les Cuma qui ont déjà versé une prime avant le 31/08, elles peuvent verser un complément dans les limites ci-dessous. Salariés bénéficiaires : les salariés présents au moment du versement ou au moment de la signature de la DUE. Modulation du montant : selon plusieurs critères : la rémunération, la classification, la durée de présence...

Heures supplémentaires : toujours exonérées de cotisations salariales et défiscalisées sur 2020

Depuis le 1er janvier 2019, les rémunérations versées dans le cadre des heures supplémentaires et des heures complémentaires des salariés à temps partiel, bénéficient d’une réduction des cotisations salariales d’origine légale.
Le taux de réduction des cotisations salariales est fixé à 11.31 %. Il n’y a en revanche aucune exonération de cotisations patronales (mais rappelons qu’elles existent sous d’autres formes). Ces rémunérations ouvrent également droit à une exonération d'impôt sur le revenu. Son montant est limité à 5 000 € nets par an (ou 5 358 € bruts). Les sommes supérieures à ce plafond issues des heures supplémentaires ou complémentaires sont imposables. La loi sur l’état d’urgence sanitaire a fixé la limite à 7 500 € net sur la période du 16 mars au 10 juillet 2020 inclus. Mais attention, hors...

Les contrôles pulvérisateurs reprennent !

La saison des contrôles pulvérisateurs redémarre sur les 4 départements de l’Union des Cuma. Le nouveau fourgon est prêt à prendre la route pour effectuer ces contrôles obligatoires. Nous réalisons en moyenne 400 contrôles par an depuis 2009 !
Nous vous rappelons que les équipements utilisés ainsi que le personnel sont reconnus et validés par le CRODIP dans le cadre de la démarche qualité Certification ISO 9001-2000 (réseau CRODIP/INDIGO). A noter le changement de réglementation à partir du 1er janvier 2021, la durée de validité des contrôles obligatoires passera à 3 ans au lieu de 5 mais reste de 5 ans pour les appareils neufs. Les principaux points à vérifier sur les appareils avant le contrôle sont : Les fuites de « bouillie » sur les canalisations, les portes jets, la pompe … La précision des...

Pages

S'abonner à Réseau fédératif