Réseau fédératif

Portes ouvertes cuma / écoles - 12 mars 2020

L'Union des cuma qui fédère 940 coopératives de proximité a le plaisir de vous informer de l'organisation de la deuxième édition "les jeunes poussent en Cuma".
Organisée sous forme de portes ouvertes auprès des écoles agricoles, cette édition se déroulera le jeudi 12 mars 2020 de 9h00 à 16 h30, sur les 4 départements que regroupe l’Union des Cuma : Loire Atlantique, Maine et Loire, Sarthe et Vendée (voir plaquette jointe). Pourquoi une porte ouverte ? Les Cuma en tant que coopératives de proximité sont un levier déterminant pour le développement des exploitations agricoles : baisse des charges de mécanisation, intégration et lien social,...

Les Spéciaux Entraid Ouest de l'Union des Cuma des Pays de la Loire

Découvrez les spéciaux Entraid Ouest de l'Union des Cuma des Pays de la Loire
Ci-dessous, en version PDF téléchargeable, les quatre spéciaux de l'Union : Section Loire-Atlantique (44), Section Maine-et-Loire (49), Section Sarthe (72) et Section Vendée (85).   

Cuma des 5 Charmes au Luart : une page se tourne !

La Cuma fut créée en 1981 autour d’une poignée d’agriculteurs, avec l’achat d’un premier équipement : un épandeur à fumier LEBIS. 38 ans plus tard, la Cuma tenait en décembre dernier son AGO au Luart, en présence de Mme Leroux, Maire de la commune et Conseillère Départementale. La cuma détient aujourd’hui 70 matériels, des hangars ateliers…
Plusieurs leaders, à l’origine du groupe ont quitté leurs fonctions, notamment Alain Cruchet (Président) et Claude Guiton (Trésorier). Un développement d’activité Au fil des ans, le groupe n’a cessé de se développer. Alain Cruchet souligne que cette réussite est d’abord un travail d’équipe, en associant les adhérents, mais aussi les salariés, les collectivités et les partenaires. Alain rappelle l’importance des travaux menés avec le Service Pr...

Gérer le risque avec un groupe solide

A la CUMA des Volontaires (44), on est en pleine transition vers l’autonomie fourragère. Pour l’atteindre, cinq adhérents ont décidé d’investir dans un séchoir en grange et une presse communs, inaugurés en juin 2019. Samuel Retière, président de la CUMA, témoigne.
Quels risques la création de ce séchoir a-t-elle représentés ? « Premièrement, un risque financier de plus d’un million d’euros. En investissant autant, on savait qu’il faudrait maintenir une bonne production de lait. Ce projet représente aussi du temps de travail supplémentaire pour la surveillance du séchoir, les manipulations de foin, la gestion des problèmes techniques. Je n’ai pas calculé mais je dirais que mon temps de travail a augmenté d’un tiers pour cette premi...

Semis direct : s’inspirer de l’expérience de son voisin

Un tour de parcelles et un tour de hangars ont permis au GIEE de la CUMA des Volontaires (44) de découvrir le système en réduction de travail du sol de Damien Epoudry, éleveur basé à Liré (49).
La rotation type de Damien c’est 4 ans de luzerne, avec un sur-semis de méteil au bout d’un an, puis deux céréales successives en semis direct sous couvert de luzerne et enfin un colza avec vesce, trèfle et féverole en plantes compagnes. Des pratiques qu’il développe depuis 10 ans et qu’il a accepté de partager avec les adhérents. Initiés ou non au semis direct, tous sont sortis avec des idées, des éléments de comparaison et des données techniques sur le matériel utilis...

2020 : AG des sections de l'Union des cuma des Pays de la Loire

Cent transitions, en Cuma : Actions !
Découvrez les dates de nos assemblées générales de section 2020 !

Immatriculation : Nouvelle réglementation au 1er janvier 2020, un délai supplémentaire

Immatriculation : Un délai supplémentaire
Fin décembre le feu était dans le pailler. Tous les matériels trainés, de plus de 1.5 tonne de PTAC, achetés neufs depuis le 1er janvier 2013 devaient être immatriculés si ce n’était pas le cas. Bonne nouvelle, un délai supplémentaire jusqu’au 31 août 2020 a été obtenu. Cela concerne les matériels trainés achetés neufs entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2019 ainsi que les automoteurs achetés neufs entre le 1er janvier 2010 et le 31 dé...

Semaine des Cuma : des débats enrichissants

Depuis plusieurs années, l’Union propose à ses Cuma adhérentes, des réunions par secteur. Il s’agit de favoriser les liens, les échanges entre les responsables. Pour la section 72, quelques évolutions étaient repérables : organisation de 2 réunions sur la journée, intervention de structures externes pour aborder de nouveaux sujets. Dans le contexte général, les élus de la section peuvent-être satisfaits du déroulement très positif de ces réunions.
Les vols en agriculture C’est typiquement le sujet que l’on aborde lorsque l’infraction est commise ! Pour l’Adjudant Aufort du Groupement de Gendarmerie de la Sarthe, il existe des éléments simples de prévention : ne pas laisser les clés sur les matériels, conserver  les références des outils d’atelier (une photo), limiter les accès d’entrée dans le local… Pour continuer la réflexion, il est envisagé de fournir à la cellule de gendarmerie, les coordonn...

Semaine des cuma 2019

L’Union des cuma des Pays de la Loire organise 28 rencontres sur son territoire. Elles se dérouleront du 25 novembre au 6 décembre 2019. Tous les responsables de cuma sont conviés.
Retrouvez les dates et lieux de ces réunions dans le fichier ci-dessous. ATTENTION : La réunion de Pannecé (44) a changé de date, elle se déroulera le mercredi 27 novembre 2019.  La réunion du jeudi 28 novembre, secteur de Châteaubriant, se déroulera à la salle du Cosne, Bâtiment 4 RDC, Place la Mairie, à Erbray.  Semaine des Cuma : 28 réunions de proximité  28 réunions de proximité pour échanger, ne pas s’isoler et rester performant ! du 25...

DiNAcuma, l'appel à projet est sorti !

Rappel sur le DiNAcuma : ce sont trois jours d’accompagnement qui vous permettent de travailler spécifiquement sur un ou plusieurs thèmes afin d’améliorer le fonctionnement ou de développer des activités.
Les premières cuma ayant profité du dispositif ont pu, par exemple, travailler sur l’organisation de la cuma, le règlement intérieur, les responsabilités, sur la création d’activités, la gestion et l’encadrement du personnel, sur des enquêtes permettant de mesurer les besoins des adhérents et leur avis sur la cuma. Les cuma reçoivent une subvention du ministère de l’agriculture plafonnée à 1500 €, il reste 165 € à leur charge pour 3 jours d’accompagnement (...

Pages

S'abonner à Réseau fédératif

Partenaires