Agroéquipement et Environnement

ELST CUMA de St Philbert - épandage plein debit

Épandage de lisier avec un équipement sans tonne : Chantier à grand débit réalisé par la cuma de St Philbert - St Philbert de Grand Lieu (44310). Ici un débit de 178 m3/h en instantané avec un équipement de marque Listech.

Démos sur le désherbage mécanique près de chez vous !

Bonjour, L'Union des cuma participe à l'organisation de plusieurs animations sur le désherbage mécanique ce printemps :
- démo le 20 mai à la Planche: à 14h (Chez Pascal TARDY, les 5 chemins, 44140 la Planche, à 1km du GAEC des quartrons) Cette démo est organisée dans le cadre du programme d'actions du Bassin versant de l'Ognon. Plus d'informations, cliquez ici - démo le 28 mai à Pierric: à 13h45 (la Bigonnais, 44290 Pierric). Cette démo est organisée dans le cadre du programme d'actions du Bassin versant de la Chère. Plus d'informations, cliquez ici - démo le 7 juin à Bellign...

Démo : MAÏS : désherber autrement

Quand la technique permet de diminuer les phyto et de préserver la qualité de l’eau
Retrouvez-nous le 19 juin sur la parcelle « Chemin de la Plaine » à Saint-Michel-Chef-Chef pour une présentation de matériel et ateliers - Une gamme de matériels adaptés - La protection des sols - Connaître les adventices pour mieux les maîtriser - De bonnes conditions de pulvérisation - La lutte contre les ravageurs - Une optimisation de l’engrais Retrouvez plus d'informations sur le flyer ci-dessous.

Démo : désherbage des légumes plein-champs

Le GAB 44 en partenariat avec l'Union des cuma des Pays de la Loire Section Loire Atlantique, Grégoire Agri et SABI Agri vous invite à participer à cette demi journée sur les techniques de désherbage en maraîchage bio.
Au programme : - présentation de la ferme et de ses stratégies de désherbage (faux semis, essais géochanvre,…) - présentation de l'Union des cuma des Pays de la Loire Section Loire Atlantique sur l'achat de matériel en collectif - démonstrations de désherbage mécanique avec la participation SABI Agri (tracteur électrique) et de Grégoire Agri (herses, bineuses,…) Un pot de fin clôturera cette journée pour poursuivre les discussions. Rendez-vous le 11 juin à 14h au...

Démo désherbage mécanique : réduire l’utilisation des produits phytosanitaires

Le Syndicat Mixte pour l’Aménagement du Bassin Versant de la Chère (44) organise une demi-journée de démonstration avec comme partenaires le GAB 44, le CIVAM, l'Union des cuma des Pays de la Loire et la Chambre d’Agriculture.
Au programme : Témoignage d’agriculteur du reseau DEPHY Ecophyto Reconception d’un système de culture avec l’outil “mission Ecophyt’Eau” Présentation de matériel et demonstration de désherbage mécanique. Rendez vous le 28 mai à 13h45 au GAEC du Bord de Chère (La Bigonnais, 44290 PIERRIC) Retrouvez plus d'informations sur le flyer ci-dessous.

Démo désherbage mécanique du maïs : quels outils pour réussir ?

Démo le 20 mai à la Planche (44): à 14h (Chez Pascal TARDY, les 5 chemins, 44140 la Planche, à 1km du GAEC des quartrons)
L'Union des cuma des Pays de la Loire Section Loire Atlantique organise une demi-journée de démonstration avec comme partenaires le GAB 44, la Chambre d’Agriculture et la CAVAC, dans le cadre du contrat territorial du Bassin versant de l’Ognon. L’objectif : répondre à vos questionnements sur les stratégies de désherbage du maïs. Comment intégrer du désherbage mécanique dans ma conduite ? Quelle rotation ? Quelle préparation du sol ? Comment choisir quand intervenir dans mon maïs ?...

Charges de mécanisation : un point dans la Cuma d’Amné en Champagne !

Depuis plusieurs années, l’Union organise en partenariat avec le Cerfrance une formation pour un groupe d’agriculteurs d’une Cuma, autour de 2 thèmes : les charges de mécanisation et le volet travail. Cet hiver, 7 adhérents de la Cuma d’Amné en Champagne ont participé à cette formation.
Des coûts de mécanisation élevés Le groupe comprend des exploitations intensives et essentiellement sociétaires. Les charges de mécanisation représentent de 258 € à 724 €/ha (un rapport de 1 à 3) Plusieurs éléments expliquent cette situation : • Les exploitations sont intensives en termes de production sur des surfaces de 150 ha en moyenne • Les frais d’entretien sont conséquents (de 30 €/ ha à 234 €/ha). C’est l’exemple d’un té...

Le bien-être des volailles ! Un enjeu primordial pour l’avenir de la filière

C’est la fin des réunions hivernales du groupe Huttepain Aliments. Pour les 350 éleveurs qui adhèrent à ce groupement, ces rencontres sont un moment de convivialité et d’échange. Mais c’est aussi et surtout l’occasion de s’imprégner des tendances des marchés, de l’innovation et d’avancer sur des nouvelles méthodes de production.
Le sujet du bien-être animal occupe une part importante des échanges. Eric Artus, animateur technique chez Huttepain Aliments, nous en dit plus sur ce sujet d’actualité. Tout d’abord il faut rappeler le contexte qui amène ce thème chez les aviculteurs. La réglementation, l’arrêté européen qui fixe les objectifs de bien-être animal indique aussi les moyens de contrôle de ce critère, comme le taux de pododermatite par exemple. Le consommateur final, les clients des abattoirs suivent les...

Andaineur à tapis : retour d'expérience de cuma

L'andaineur à tapis (ou à pick up) a été spécialement conçu pour la récolte de fourrages fragiles, telle que la luzerne. Ce matériel a longtemps été lié aux unités de déshydratation. Mais depuis 1 ou 2 ans, des cuma ont franchi le pas et se sont équipées d'andaineur à tapis. Retour sur leur première année d'utilisation et description technique de ce matériel
Le réseau cuma Ouest vous propose de consulter la fiche technique téléchargeable ICI :   Un point sur le fonctionnement et la technologie des andaineurs à tapis  Pourquoi investir dans un tel matériel Les andaineurs à tapis présents sur le marché Les cuma de l'Ouest équipées : quelques données (couts, surfaces, ..), points positifs et difficultés Retour en image d'une de ses cuma, lors du lancement de son activité   andaineur à tapis dans une cuma de Vendée    

Journée "Agricultures innovantes et partenariats"

Le Groupe de la Cuma des Volontaires (GIEE), à Petit Mars (44) présentera ses travaux sur l'autonomie alimentaire, le séchoir collectif et le semis direct.
Face aux nombreux enjeux auxquels l’agriculture est confrontée, certains agriculteurs ont fait le choix de travailler et progresser ensemble, en groupe, et de s’inscrire parfois dans un dispositif tels que les GIEE, groupes DEPHY, … 20 groupes d’agriculteurs, dont celui de la Cuma des Volontaires présenteront leur parcours, leurs résultats, avancées… Cette journée sera essentiellement dédiée aux témoignages de leurs expériences de transition vers l’agro-écologie. Cette journ...

Pages

S'abonner à Agroéquipement et Environnement