Cuma du Tripoulin : une nouvelle ensileuse !

Toutes les actualités
ensileuse
La Cuma du Tripoulin à Bonnétable (72) organisait dans son hangar, le 04 août dernier, son assemblée générale annuelle en présence d’une vingtaine d’adhérents. Le hangar est propre et rangé. Une journée a été organisée avec des adhérents pour faire le nécessaire. « Depuis, l’outil est maintenu dans cet état » souligne satisfait un adhérent.
Des signes positifs
Cette Cuma a connu, voilà quelques années, une situation financière très tendue. Comme le précise son jeune président, Julien Legendre « il nous est arrivé de faire l’AG avec 4-5 adhérents. Il n’est pas évident de sortir de la spirale : le matériel vieillit, les frais d’entretien augmentent, et l’activité est insuffisante pour assurer le renouvellement des outils ».
Avec l’appui conséquent de quelques adhérents très engagés dans leur fonction, le groupe a remonté la pente. Les comptes sont équilibrés et les matériels sont renouvelés fréquemment.

Une nouvelle ensileuse
La Cuma du Tripoulin vient d’acquérir avec la Cuma de Champaissant à St Cosme en Vairais (72) une nouvelle ensileuse John Deere (modèle 8400) équipée d’un bec 10 rangs. Deux Cuma proches vont également adhérer à ce projet (Cuma de Savigné l’Evêque et de Sillé le Philippe).
Le groupe a pris une option « garantie entretien et panne » sur 5 ans. Il s’agit d’avoir un budget maîtrisé sur la durée de l’emprunt.

Et l’avenir
Le réseau Cuma en Sarthe est en restructuration. La Cuma du Tripoulin va mettre en place de nouvelles activités en lien avec d’autres groupes. Il s’agit de gagner en efficacité.  Ce fut l’occasion de faire entrer plusieurs nouveaux membres dans le Conseil d’Administration. Les objectifs principaux sont clairs : partager encore plus les responsabilités entre les adhérents et conforter la dynamique collective.
Reste une source d’inquiétude pour le groupe : la mauvaise année qui se confirme : récolte très moyenne en céréales avec peu de paille et des maïs qui souffrent de la sécheresse.
La réunion s’est terminée autour d’un repas champêtre, une occasion pour permettre aux adhérents de mieux se connaître.

Philippe COUPARD
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Les mesures gouvernementales concernant l’épidémie de COVID-19 peuvent avoir des conséquences sur l’activité de votre CUMA, vous devez également dans le cadre de votre rôle d’employeur assurer la sécu

Lire la suite de l'article

Comme chaque année, nous proposons à vos salariés un catalogue de formation (en pièce jointe).

Lire la suite de l'article

L’Union des Cuma des Pays de la Loire et la Fdcuma 53 vous proposent des références issues de 87 diagnostics de mécanisation effectués sur des exploitations ligériennes.

Lire la suite de l'article