Réflexion de groupe, au-delà du matériel

Toutes les actualités
Cuma des Volontaires - Petit Mars
Le 27 janvier dernier, une délégation du Ministère de l'Agriculture venait visiter le séchoir de la Cuma des Volontaires à Petit Mars (44) pour évaluer les GIEE... L'occasion de faire le point sur l'intérêt d'une réflexion des pratiques en Cuma.
Ici, les semoirs et le séchoir en grange collectif constituent le point de départ de la réflexion. Mais cela questionne les pratiques de chacun : Quelles espèces dans mes prairies ? Quelles rotations ? Quels couverts ? La constitution d'un groupe GIEE permet de bénéficier de moyens d'animation pour aider à se poser les bonnes questions, à échanger et à se former. 

Parfois, à l'inverse, la réflexion démarre sur des questions plus larges avant de choisir l'outil à utiliser. Pour la Cuma des Volontaires, les formations sur le semis direct ont fait évoluer les points de vue sur les matériels nécessaires. Réfléchir entre utilisateurs d'une même Cuma, faire des expérimentations différentes sur chacune des exploitations, mettre en place des cultures innovantes paraît alors pertinent pour mutualiser le risque et éventuellement ensuite investir en commun. 

A l'Union des Cuma, c'est notre métier d'accompagner les réflexions collectives, n'hésitez pas à nous solliciter pour vous aider dans vos réflexions. Plus elles seront anticipées et globales, plus le groupe aura un bagage technique commun et une bonne interconnaissance. Et donc, plus il sera facile de faire des investissements en Cuma et d'élaborer une organisation collective efficace. 

Par anne.marquet@cuma.fr - 02 40 16 39 58
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La saison des contrôles pulvérisateurs redémarre sur les 4 départements de l’Union des Cuma. Le nouveau fourgon est prêt à prendre la route pour effectuer ces contrôles obligatoires.

Lire la suite de l'article

La Cuma du Tripoulin à Bonnétable (72) organisait dans son hangar, le 04 août dernier, son assemblée générale annuelle en présence d’une vingtaine d’adhérents. Le hangar est propre et rangé.

Lire la suite de l'article

L’Inter-cuma Big et la Coopérative des Trois Provinces (Pays de la Loire) ont récolté 3500 tonnes de paille pour 40 éleveurs. Une gestion "en circuit court » pour garantir un prix raisonnable.

Lire la suite de l'article