Echo du vignoble nantais

Toutes les actualités
Eolienne antigel
Le vignoble nantais a été touché quatre années sur les six dernières, par le gel. Mais l’épisode de cette année a été le plus dur, environ 80% de rendement perdu. Pour la première fois, fin 2017, des tours antigel mobiles (24) ont été achetées en cuma, mais leur efficacité a été très variable et très mitigée cette année.

Actuellement, les vignerons sont nombreux à réfléchir à s’équiper. Les subventions PCAE et plan de relance France Agrimer les incitent à franchir le cap. Au total, c’est l’acquisition d’une cinquantaine de tours fixes ou mobiles et des installations de fils chauffants qui vont voir le jour pour le printemps 2022 soit plus de 3 millions d’euros investis. La plupart des projets sont individuels, mais certains se feront en cuma.

Parallèlement, l’Union des cuma construit avec la chambre d’agriculture et la fédération des vins de Nantes un projet global d’accompagnement de ces initiatives. Il est parfois difficile de comprendre la cohérence de ces projets en cuma. Pourtant, même lorsque les tours ne protègent qu’une exploitation, elles sont sources d’échanges techniques et organisationnels sur cette activité. De plus, elles recréent de la dynamique de projet dans les cuma viticoles (bâtiment de stockage, autres investissements communs…).

Côté Maine-et-Loire, le gel a été moins dévastateur, mais on observe également une dynamique d’investissement en cuma. L’Union des cuma est donc mobilisée sur ces projets pour les accompagner dans leur mise en place au sein des cuma, en globalité, au-delà de la simple demande de financement.

Anne Marquet
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

22 Septembre 2021

… A partir de demain

Lire la suite de l'article

Le réseau cuma est heureux de vous retrouver au Space 2021

Lire la suite de l'article

Belle journée autour de l’événement de rentrée des cuma de l’Ouest à Vergoncey dans le sud Manche, sous le soleil de septembre.

Lire la suite de l'article